Mme Thuard

  • Un " nouveau " concept de téléréalité va faire fureur sur vos écrans : une île (forcément) déserte, six adolescents livrés à eux-mêmes (sous l'oeil des caméras), tenus de surmonter les épreuves ensemble. Au final : de l'argent pour chacun, la gloire pour tous ! Trois garçons et trois filles ont été choisis par Grave Production. Des tempéraments opposés, des caractères explosifs... Assurément, ça va saigner ! Mais l'île déserte, au large d'une dictature, n'est pas si déserte. Les épreuves endurées ne seront pas celles élaborées par la production. Pour Vanessa, Bernadette, Aphrodite, Charles, Mickaël et Samir, la véritable aventure est inattendue, autrement palpitante, une question de vie et de mort...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Près de dix ans se sont écoulés depuis la parution du dernier livre de Claire Keegan, pendant lesquels elle a animé des ateliers de creative writing dans le monde entier. À ses étudiants, elle enseigne avec constance que l'écriture est affaire de suggestion, jamais d'explication, et qu'un auteur accompli se doit de maîtriser sa phrase et sa structure, mais aussi le moindre de ses paragraphes.
    Ce genre de petites choses, son nouveau récit, est une éblouissante mise en pratique de ces préceptes. Dans une petite ville de l'Irlande rurale, Bill Furlong, le marchand de bois et charbon, s'active à honorer ses commandes de fin d'année. Aujourd'hui à la tête d'une petite entreprise et père de famille, il a tracé seul son chemin : accueilli dans la maison où sa mère, enceinte à quinze ans, était domestique, il a eu plus de chance que d'autres enfants.
    En cette veille de Noël, il va déposer sa livraison au couvent où les soeurs du Bon Pasteur - sous prétexte de les éduquer - exploitent à des travaux de blanchisserie des « filles de mauvaise vie ».
    Ce qui se joue alors dans le coeur simple de cet homme, Claire Keegan va le laisser apparaître avec une intensité et une finesse qui donnent tout son prix à la limpide beauté de ce récit, aussi énigmatique et bouleversant que l'était Les Trois Lumières.

  • « Seul le tamarinier, debout au milieu de la cour, semblait résister à cette chaleur. Tout le monde était fasciné par cet arbre. Certains disaient à mes parents que c'était une bénédiction d'avoir un tel arbre dans sa cour. D'autres disaient qu'il abritait sûrement des génies ».

    Roukiata est née au Burkina-Faso. De sa plume, légère et nostalgique, elle raconte avec tendresse et humour ses années d'enfance, son pays, ses écrasantes sécheresses et ses pluies diluviennes, la chaleur de ses habitants, la corruption et la misère.
    Elle raconte sa famille, sa fratrie, ses parents, l'injustice qui les frappe avec l'arrestation de son père. Mais, surtout, elle raconte sa mère.
    Cette femme, grande et belle, un « roc » restée seule pour élever ses sept enfants, bataillant pour joindre les deux bouts, en vendant sur le pas de sa porte ses délicieuses galettes. Des galettes au miel qui, pour la jeune Roukiata, auront toujours le goût de l'enfance et du pays natal.

  • Pendant deux ans et demi, Marie-Sabine Roger a visité sa mère placée en Ehpad, avant qu'elle ne décède, à 94 ans, quelques semaines avant le confinement.
    Jusqu'à la fin, cependant, sa fille cherche à renouer les liens avec cette mère qui fut toujours distante et peu chaleureuse. Elle s'interroge : a-t-elle jamais été aimée par cette femme-enfant capricieuse ? Peut-on se dire ce qu'on ne s'est jamais dit à la fin du jour ?
    Le grand âge, les conditions d'accueil en Ehpad, les rapports qui s'instaurent avec les parents dépendants, et en écho notre propre vieillissement : autant de sujets traités ici qui nous touchent directement.
    « Si vieillir est inéluctable, vieillir mal n'est pas obligé », conclut Marie-Sabine Roger, qui en appelle dans ce livre humaniste à un accompagnement digne des personnes âgées. Il fallait son écriture à l'os pour rendre l'émotion aussi poignante, et donner toute sa portée à ce récit.

  • C'est le temps des révolutions. Une femme interpelle le monde. Elle incarne le corps du monde arabe. En elle sont inscrits tous les combats, toutes les mémoires douloureuses, toutes les espérances, toutes les avancées et tous les reculs des sociétés. Plongée lumineuse dans l'univers d'une prostituée qui se raconte, récit d'une femme emportée par les tourments de la grande Histoire, Dans les yeux du ciel pose une question fondamentale : toute révolution mène-t-elle à la liberté ? Et qu'est-ce finalement qu'une révolution réussie ? Un roman puissant, politique, nécessaire.

  • Le corps de Sankara

    Agnès Clancier

    • Rocher
    • 11 Mars 2020

    Daurat, soixante ans, grand voyageur, trois fois divorcé, vient de décrocher un contrat au Burkina Faso. C'est sans doute son dernier poste et il cherche un nouveau sens à sa vie en se lançant dans un projet audacieux, l'exploitation d'une mine d'or. De son côté, Lucie, encore étudiante, se remet d'un chagrin d'amour en préparant un doctorat en sciences de l'environnement et rejoint, à Ouagadougou, une association humanitaire. Dans ce pays au climat rude, où la vie quotidienne est chaotique et la situation politique incertaine, la tension pointe.
    Le Corps de Sankara raconte le cheminement de deux déracinés, désireux de reprendre leur vie en main et confrontés à une réalité africaine éloignée de leurs repères. Bousculés dans leurs habitudes, ils s'attachent peu à peu à ce pays, y forgent des amitiés, jusqu'à ce que leurs destinées individuelles prennent un nouveau tournant, alors que la population se soulève.

  • Kourrage Antoine

    Fabienne Legrand

    Antoine, dix-sept ans, mon p'tit con, mon trouduc, mon bout d'moi, mon fils.
    Cette nuit d'août 2014, mon p'tit couillon n'est pas frais.
    Fièvre, vomissements, douleurs au thorax. Un diagnostic farfelu de gastro est posé par un clown aux urgences qui jure avoir fait médecine. On aurait envie de rire avec lui mais c'est la glissade vertigineuse dans le coma, la confusion, et l'alunissage miraculeux en réanimation. Le verdict tombe, méningite foudroyante d'un type improbable, W135, on aimerait que ça soit de la science-fiction mais le pronostic vital est engagé, c'est moche.
    Dans ma tête, une phrase se met en boucle : « ça n'est pas possible ! ». Alors je fais ce que j'ai toujours fait quand j'ai peur, je ris, et parfois, les autres, autour rient avec moi. Dans la débandade, pendant qu'Antoine l'indestructible joue au yoyo entre la vie et la mort, on se mobilise. La guerre des nerfs s'installe. La résistance s'organise, une chaîne de solidarité se déploie dans l'amour et l'humour et, au travers des réseaux sociaux, l'espoir vient s'appeler « Kourrage Antoine ».

  • Couleur, forme, fumet, degré hydrométrique, fermeté... Mais qu'est-ce qu'un beau caca ?
    Grâce à ce « livre du caca » illustré, vous allez tout savoir sur le transit intestinal et ses mystères.
    Alors que le « bien-être » et le « bien-manger » sont devenus des préoccupations quotidiennes, apprendre à observer ses excréments avec attention et sans pudeur est un élément déterminant pour faire un diagnostic « maison » de son état de santé. Apprenez à connaître vos excréments, ils vous le rendront au centuple.
    Des informations les plus sérieuses aux plus décalées, tous les rouages de la digestion sont passés au crible de l'humour décapant des auteurs.
    Découvrez les réponses sans complexe à toutes les questions que vous vous êtes toujours posées sur le caca, sans jamais oser les partager.

    Pour vivre épanouis et en bonne santé, apprenons à faire de beaux cacas.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Zone grise

    Robert Loulou

    «Je suis face à mon père et je raconte l'histoire de celle qui ne voulait pas. Celle qui n'a pas dit non une seule fois. Celle qui ne s'est pas débattue. Ils me diront : pourquoi tu n'as pas dit non ? Pourquoi tu n'es pas partie ? Pourquoi tu l'as revu après ? Pourquoi tu as menti ? Pourquoi tu en fais un drame ? Pourquoi tu fais toujours des drames ? Certains penseront que je fais des histoires pour rien. Pour moi, ce ne sera jamais rien. Il faut faire des histoires. Ce livre n'est pas un roman. Ce livre est un combat.» À dix-huit ans, Loulou, alors jeune mannequin, « a une histoire » avec D, un photographe de mode. C'est ce qu'elle se raconte, parce que la réalité est trop insupportable : elle a été victime d'un prédateur, et si elle n'a pas consenti, elle n'a pas non plus résisté. Dix ans plus tard, toujours habitée par la culpabilité et la honte, elle tente de comprendre cette jeune fille qui n'a pas su, n'a pas pu dire non. Et s'attache, dans un style percutant et rageur, à effacer le gris de cette zone où rien n'est ni noir ni blanc. Au-delà de son histoire personnelle, il y a celle des filles et des garçons, de leur éducation. Parce que tout part de là.

empty