Thierry Bouüaert

  • Retrouvez les 3 tomes du Style Catherine en intégrale. Pas évident d'expliquer mon amour de l'eau. Pas facile de t'expliquer pourquoi j'ai quitté mes parents. Pas facile non plus de comprendre ce qui est arrivé à ma grande soeur Solange. Après trois ans de séparation, c'est à peine si je l'ai reconnue. Encore moins facile de piger ce qu'elle peut bien trouver à ce Yuri, qui me fait l'effet d'un vilain coco pas net du tout. Difficile d'attendre beaucoup de Solange dans l'état où elle est. Et même si j'ai bon espoir, impossible de savoir si je vais me sortir de mes problèmes sans dégâts. Mais ça me fait du bien de te parler, lecteur anonyme. J'ai l'impression que tu me comprends un peu, en silence, sans me poser de question. Merci pour ça.

  • Pas évident d'expliquer mon amour de l'eau. Pas facile de t'expliquer pourquoi j'ai quitté mes parents. Pas facile non plus de comprendre ce qui est arrivé à ma grande soeur Solange. Après trois ans de séparation, c'est à peine si je l'ai reconnue. Encore moins facile de piger ce qu'elle peut bien trouver à ce Yuri, qui me fait l'effet d'un vilain coco pas net du tout.
    Difficile d'attendre beaucoup de Solange dans l'état où elle est. Et même si j'ai bon espoir, impossible de savoir si je vais me sortir de mes problèmes sans dégâts. Mais ça me fait du bien de te parler, lecteur anonyme. J'ai l'impression que tu me comprends un peu, en silence, sans me poser de question. Merci pour ça.
    Catherine

  • « Tu ne devineras jamais où on s'est installées, Solange et moi : au bord de la mer ! Nouvelle cité, nouvelle vie, quoi ! Et même nouveau "job étudiant" à la piscine municipale ! Tu connais le rapport fusionnel que j'entretiens avec l'eau... alors, imagine mon bonheur !
    Pourtant, je me sens incapable d'en profiter. C¹est un peu comme si j'avais le sentiment de ne pas y avoir droit, à tout ça ! Je doute de moi, de ma soeur... Alors je fais la fête avec les copines, c¹est toujours ça de pris ! Mais là aussi, j'ai l'impression que quelque chose cloche... ça vire un peu trop mortel, ces temps-ci.
    Il y a Jurgen aussi. Et puis il y a toi qui, patiemment, reste là sans rien dire, à me regarder vivre. T'as pas idée du bien que ça me fait. Bisous tout plein. »




  • La garden party

    Thierry Bouüaert

    La jeune Laura se voit confier par leur mère, l'organisation de la garden party annuelle qui doit prendre place dans les roseraies qui bordent le château familial. Une responsabilité, car leur réception est très courue ! Avec son frère et ses soeurs, la jeune fille commande les fleurs qui agrémenteront les parterres, choisit les partitions pour les musiciens, ordonne le menu du buffet, prévoit la robe et le chapeau appropriés pour son âge. Le temps est magnifique, les fleurs somptueuses, la douceur de l'air idéal ; on ne peut rêver plus parfaite occasion !
    En dehors des murs de la vaste propriété, le monde tourne aussi, mais tellement plus vite ! Les conséquences de la crise des subprimes font rage. Sommé par sa banque de rembourser son appartement de mensualités soudainement trop importantes, irrité d'avoir pris si peu de précaution et d'être abusé si vite, obnubilé par le manque d'argent quotidien, un jeune automobiliste s'énerve sur le périph et c'est le drame.
    Il habitait dans ce quartier modeste qui jouxte le château.
    L'adolescente est bouleversée, gênée de se réjouir de cette fête quand d'autres sont dans une aussi grande peine. Laura décide de rendre visite à la famille éplorée...

  • Catherine, l'adolescente tourmentée a fait place à une jeune femme en quête d'épanouissement. Pour cela, elle déserte la ville au profit d'un cadre bucolique, propice à la floraison des plus belles fleurs. Mais tout ne se fait pas sans douleur.
    À la rubrique nécrologique d'un journal défraîchi, Catherine découvre par hasard l'annonce du décès de sa mère. Sa tortionnaire disparue, Catherine pense à ce père passif, qui en même temps ne l'a jamais laissée sans véritable affection. Accompagnée de Lulu, son neveu, elle va tenter de reprendre contact avec ce père résigné à la solitude mais avec un gros coeur. Dans un mois de juillet ensoleillé qui pousse à l'optimisme, Catherine, son neveu et son père cherchent ensemble les clefs du bonheur.

  • En 1948, dans la foulée de la guerre et de la découverte de la Shoah, un comité de rédaction exceptionnel dirigé par Eleanor Roosevelt et René Cassin tentait de rédiger la toute première déclaration des droits de l'homme à vocation universelle. Cet évènement s'avérera être une confrontation constante entre plusieurs visions du monde : Orientaux et Occidentaux, Américains et Européens, Nord et Sud... Cette bande dessinée revient sur l'histoire de cette équipe qui a couché sur papier un rêve commun : un monde dans lequel l'homme ne serait plus une proie pour l'homme.

  • Malgré des avancées significatives durant le 20e siècle, le combat féministe reste toujours d'actualité. D'Olympe de Gouges à Virginie Despentes en passant par Simone de Beauvoir ou Angela Davis, cette bande dessinée retrace, à travers des événements et des slogans marquants, les grandes étapes de ce mouvement et en explicite les concepts-clés, comme le genre, la domination masculine, le « slut-shaming » ou encore l'intersectionnalité. En 1948, dans la foulée de la guerre et de la découverte de la Shoah, un comité de rédaction exceptionnel dirigé par Eleanor Roosevelt et René Cassin tentait de rédiger la toute première déclaration des droits de l'homme à vocation universelle. Cet évènement s'avérera être une confrontation constante entre plusieurs visions du monde : Orientaux et Occidentaux, Américains et Européens, Nord et Sud... Cette bande dessinée revient sur l'histoire de cette équipe qui a couché sur papier un rêve commun : un monde dans lequel l'homme ne serait plus une proie pour l'homme.

empty