Utovie

  • Savoir ce que l'on boit... Comprendre pourquoi ce vin agace les dents, tire sur les muqueuses de la bouche, est gouleyant à souhait, souple comme du velours, fruité, aromatique, sec, minéral, doux, promet de beaux rendez-vous futurs, est déjà prêt à boire, en l'aérant ou non... Apprendre à déguster c'est un éloge à la lenteur et à la patience : pour en découvrir toutes les richesses, c'est respecter le travail de la nature et du vigneron qui peut durer, parfois, sur plusieurs années. C'est aussi saisir les subtiles notions de terroirs et de cépages. C'est rechercher les plus agréables associations mets et vin. Pour mieux le savourer. Dans ce livre, Lilas Carité vous apporte tous ces éléments, avec simplicité et humilité. Pas de snobisme ici (comme on peut si souvent en trouver dans les ouvrages sur le même sujet) mais le désir sincère de partager cette approche toute en curiosité pour le travail bien fait d'artisans fiers de leurs produits. Apprendre à déguster le vin, d'abord vous procurera tant de plaisirs à le boire, ensuite que cela mérite bien un peu de patience.

  • Pour le docteur Valnet, la pomme est un aliment remède. Voici de quoi l'utiliser à bon escient, en usage externe comme en usage interne, en joignant l'utile à l'agréable. Une présentation complète (variétés, vitamines, propriétés principales, secondaires et générales, petite histoire et variétés rustiques) précède trois chapitres pratiques : utilisation de la pomme, en soins ou en cure, fabrication et utilisation du vinaigre de cidre en usage externe. Enfin, quelques savoureuses et originales recettes vous permettront d'utiliser ce fruit dans plusieurs plats alléchants.

  • "Ce petit guide s'adresse à des personnes ayant des expériences très différentes du jardin, voire pas du tout.
    Entre celles qui souhaitent démarrer un jardin mais n'ont jamais tenu un outil, celles qui pratiquent déjà mais avec la sensation d'opérer plus ou moins " au radar " et enfin celles qui pratiquent couramment mais de manière conventionnelle (avec engrais chimiques, désherbants et pesticides de synthèse), il y a forcément beaucoup de différences et des attentes diversifiées. Il va permettre aux néophytes d'acquérir dès le début des pratiques appropriées et aussi d'éviter de faire certaines erreurs (les plus évidentes car on fait toujours des erreurs même avec l'expérience).
    Cependant pour les lecteurs plus avertis j'ai traité dans certains chapitres de pratiques plus pointues (arrosage, compostage...). Et cerise sur le gâteau, j'ai tenu à aborder particulièrement ce qui pour moi est l'apothéose de l'expérience du jardinier : la production de graines qui permet de boucler le cycle du vivant au jardin. C'est le fruit de plus de trente années de jardinage bio, vécu à l'échelon professionnel certes mais avec la volonté de rester le plus près possible de solutions simples, à échelle humaine."

  • Ce guide très pratique (écrit par des chevriers bio) vous invite d'abord à une leçon hilarante de sciences naturelles, d'éducation sexuelle et de découverte de la nature qui traite de l'anatomie et de la reproduction de la chèvre. Dans un deuxième temps il étudie :
    - le choix des races avec comparaison - l'habitat avec descriptifs et plans - l'alimentation dans une optique d'élevage bio et écologique.

    Technique sans être ardu, simple et drôle sans être simpliste, ce livre conviendra aussi bien à ceux qui veulent se lancer dans un vrai élevage (jusqu'à 50 bêtes), qu'à ceux qui se contenteront d'avoir une, deux ou trois chèvres pour un usage familial.

  • De la farine, de l'eau, vos deux mains et du feu : c'est tout ce dont vous avez besoin pour arriver au pain. C'est à la fois très simple et magique. Ce livre vous donne la recette de base pour faire, d'abord, votre levain naturel qui, par sa fermentation lente, assure un bon équilibre base / acide, au contraire des levures chimiques décalcifiantes. Ensuite la recette de base pour faire votre pain, maison et bio. A partir de là vous pourrez inventer et personnaliser votre pain, avec le mode de cuisson de votre choix : au four à bois (il en reste), au gaz, à l'électricité ou même à la vapeur. Un chapitre est consacré aux machines à pain, avantages et inconvénients. Notre ami Daniel Caniou, regretté jardinier boulanger, vous explique tout l'intérêt de la fermentation lente. Et puis : l'odeur du pain chaud qui se répandra chez vous...

  • Votre pommier produit trop de fruits ou vous connaissez le moyen de vous procurer des pommes en bonne quantité : alors plus rien ne vous arrête pour vous lancer dans la fabrication de ce délicieux breuvage : le cidre ! Car réaliser un bon cidre, ce n'est pas très difficile.
    Il suffit de connaître les variétés de pommes à choisir, les techniques d'extraction du jus, de fermentation et le matériel à utiliser... Et c'est ce que ce livre vous apprend.

  • Véritable guide de l'éco-autoconstructeur, ce livre de Sylvain Chevallier vous initie aux secrets, plaisirs et déplaisirs aussi, de la réalisation d'une maison en paille, conduite par vous-même, éventuellement en chantier coopératif.
    La paille vous tente ? mais vous avez quelques doutes, voire appréhensions... Sa simplicité, son faible coût, son confort, son originalité vous plaisent ? mais comment la mettre en oeuvre, qui voir, quels matériaux, quels délais, quels outils ? Vous le feriez bien vous-même ? mais vous souhaitez éviter les pièges, ne pas commettre (trop) d'erreurs... L'auteur (qui a autoconstruit sa maison et participé à plusieurs chantiers) répond ici, avec humour, passion et humilité, à toutes ces questions.
    Après... à vous de choisir, de vous lancer dans une aventure, finalement, pas si risquée si elle est bien préparée.

  • Si une plante peut couvrir les besoins d'une famille pour faire face aux petits maux du quotidien, c'est bien la lavande.
    En huile essentielle comme en infusion ou en hydrolat, elle répond à tous nos besoins immédiats : soins de la peau, douleurs musculaires ou articulaires, troubles du sommeil, difficultés digestives, problèmes respiratoires ou cardiaques, parasites (souveraine contre les poux)... Autant pour les adultes que pour les enfants. Elle rend aussi service dans notre environnement immédiat en assainissant l'atmosphère, en éloignant les insectes indésirables...
    Jusque dans la cuisine où elle apporte toutes les subtilités de son parfum ! Bref : la première plante à avoir à la maison.

  • Avoir quelques pieds, voire quelques rangs de vigne dans son verger : un plaisir à nul autre pareil qui s'apparente tout à fait à l'arboriculture.
    Il s'agit d'un entretien régulier : nettoyage, labourage, fumure. La taille est essentielle. Tout cela en tenant compte, bien entendu, des techniques bios. On peut planter, replanter, greffer éventuellement. Il faudra bien choisir les cépages, principalement en fonction du sol et du climat puis du produit que vous recherchez. Ayant ainsi assuré la production de votre matière première, vous passerez à la phase suivante : faire votre vin.

  • Dans ce précis d'aromathérapie simplifiée, l'auteure, spécialiste des huiles essentielles, nous propose un mémento succint et complet pour les utiliser dans le traitement des maladies. Il s'agit aussi ici de mieux vivre grâce aux huiles essentielles (en assainissant l'atmosphère, par exemple). Des avertissements, des précautions, les principales contre-indications complètent ce formulaire. Le dernier chapitre permet de comprendre le rôle des huiles essentielles sur le plan scientifique.

  • Cette technique qui vient du Qué­bec (où on l'ap­pel­le "bois cor­dé") consiste à utiliser des bûches de bois à la place des moel­lons. Son intérêt, en France, réside dans le fait qu'on peut prendre les bois "tordus" ou morts, sans valeur pour la menuiserie. Eco­no­mi­que et fia­ble, elle ouvre de larges possibilités à l'au­to-cons­truc­tion. Facile à mettre en oeuvre soi-même, offrant des garanties de résistance et de solidité, elle permettra aux "amateurs" que nous sommes, d'innover dans le bâtiment et d'utiliser un matériau nouveau, commode et économique. Nouvelle édition, revue et actualisée.

  • Pour être informé sur les effets secondaires et les éventuels dangers des vaccins, les stratégies de renforcement immunitaire, votre droit de décider... De plus en plus de parents décident de ne pas faire vacciner leurs enfants. Grâce à de nombreux scientifiques et professionnels de santé respectés et courageux, grâce aussi à de nombreux parents engagés, le mouvement pour la liberté des vaccinations se développe et ne peut plus être qualifié de secte. Docteur en médecine reconnu pour le sérieux et l'objectivité de ses recherches et de son approche préventive, Zoltan Rona est l'auteur idéal pour vous présenter les alternatives naturelles aux vaccins suspects de dangerosité. Sans chercher à vous influencer, il vous invite simplement à prendre connaissance des faits et vous apporte des informations pratiques sur des alternatives sûres pour vos enfants et vous-même. Parmi les sujets abordés : comment les vaccins agissent contre le corps; les additifs dangereux; le vaccin anti-grippal; renforcer le système immunitaire; les stimulateurs d'interféron; vaccinations et homéopathie... La récente pandémie du CVD19 le prouve amplement : en matière de vaccination rien n'est démontré, sauf l'incompétence stupéfiante d'élus irresponsables et la prédominance de certains intérêts commerciaux...

  • Cultivées ensemble les plantes du potager ont des relations bénéfiques ou négatives entre elles. Voici un traité très simple, synthétique (et sans baratin inutile) pour les associer correctement.

  • 50 ans de pratique des confitures et encore tant à expérimenter ! Voilà la démarche que Louis Belon (à qui on doit déjà le meilleur livre pour faire ses confitures, reconnu par les professionnels comme par les particuliers) nous décrit. "J'ai découvert dans une revue scientifique l'intérêt qu'il y avait à favoriser l'extraction de la pectine par le broyage avant cuisson de tout ou partie des fruits.
    Ainsi peu à peu s'affinent les recettes, sans jamais estimer avoir enfin atteint la perfection, mais par des modifications de plus en plus mineures. Ainsi quand, sensibilisé par les effets néfastes de notre consommation inconsidérée d'énergie, l'envie m'est venue de faire cuire mes confitures au soleil, je ne pensais pas me heurter à des difficultés majeures. La voie dans laquelle m'engagèrent mes essais s'avéra plus longue et différente de celle que j'avais imaginée mais je ne le regrette pas.
    Au terme de mon parcours il m'est apparu que le mode de chauffage n'était pas le seul paramètre à changer : c'est toute la cuisson qui s'est trouvée mise en cause. Car j'ai découvert que non seulement il n'était pas indispensable de faire bouillir les confitures pour les réussir, mais qu'une température de cuisson plus basse préservait davantage le goût des fruits". Louis Belon nous révèle donc ici l'art et la manière des confitures à cuisson douce.

  • Le G.P.L. (Gaz de Pétrole Liquéfié) est aujourd'hui, le carburant le plus économique. Ce n'est pourtant pas son seul avantage : le G.P.L. est d'abord un carburant propre, moins polluant que l'essence et surtout que le gasoil. Cette propreté assure aussi une longévité accrue aux moteurs (qui atteignent sans problème les 300 000 km). De plus la bicarburation (G.P.L. + essence) permet d'ignorer la « panne sèche », et le circuit spécifique gaz étant réinstallable sur d'autres véhicules, son coût en est encore réduit. Enfin les normes d'installation rigoureuses garantissent une sécurité maximum aux utilisateurs. L'auteur, qui « pratique le G.P.L » depuis plusieurs années a eu l'occasion d'en mesurer l'intérêt et la fiabilité.

  • Par le passé, les êtres humains ont mangé des plantes sauvages pour se nourrir et survivre.

    Aujourd'hui cela correspond à une prise de conscience, à un choix diététique, philosophique, écologique, mais rarement économique. la terre est couverte de végétaux dont une grande partie peut être utilisée dans l'alimentation. ils sont d'une extrême richesse en éléments nutritifs. nous les négligeons, voire méprisons, souvent par méconnaissance, alors qu'ils sont tout simplement là, à notre disposition.
    Prendre le temps de regarder ces herbes qu'on dit " mauvaises ", de les cueillir et d'oser le geste simple de nos ancêtres. avoir un autre regard sur ce monde végétal qui nous entoure. renouer le contact avec notre terre nourricière. tels sont les objectifs de ce livre qui va vous aider, vous guider au fil des saisons, dans ce vaste monde des plantes sauvages comestibles. vous pourrez en trouver toute l'année pour vous régaler et, parfois, au pas de votre porte !.

  • Autrefois, l'escargot, abondant dans la nature, constituait un plat populaire : ressource alimentaire mais aussi source de revenu complémentaire. Aujourd'hui, ses deux principales espèces (Bourgogne et Petit Gris) victimes de l'agriculture chimique, du remembrement et de l'urbanisation des campagnes sont considérées comme menacées. En faire un élevage de petite dimension, complément de revenu, et contrôlé biologiquement, apte à une consommation saine, voilà ce que présente ici Henry Chevallier qui est un spécialiste européen reconnu de l'héliciculture (élevage des escargots). Il aborde aussi les conditions de transformation et de commercialisation de manière à vous permettre, éventuellement, de vous lancer dans l'aventure, raisonnable, de cet élevage qui pourra être aussi utilisé à des fins pédagogiques (réalisation de vivarium par exemple).

empty